Le Butun, Navire-amiral de l’A.A.A.

Revue N°52

Une brise thermique de force trois à quatre vient de s'établir sur la baie de Douarnenez, qui commence à lever un petit clapot.
Par Jean-Jacques Chapalain - Le bateau idéal de Fanch Moal n'a pas cet air de pimbêche qui fait souvent fantasmer les chaumières. Le peintre de Pont-Croix rêvait simplement d'un beau canot pour voler à la baie de Douarnenez la splendeur de ses petits matins. L'image qu'il esquissait sur le papier était celle d'un artiste soucieux d'harmoniser les couleurs, de marier les formes, de donner à la matière son épaisseur, avec la conviction que ces qualités réunies feraient forcément un bon bateau. Du chevalet à l'établi, le sloup à corne n'a pas changé d'un iota et, dans son élément, il comble à la fois l'esthète et le marin. Et bien sûr le Butun a fait des émules. L'atelier du peintre s'est souvent transformé en chantier naval pour la plus grande joie des amis. Ainsi est née une flottille et, autour d'elle, une confrérie de marins qui cultivent l'art de ne pas se prendre au sérieux.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite