Le bâtisseur de l’île de Sein

Revue N°245

Par Jacques Blanken - Pourquoi l’école et la rue principale de l’île de Sein portent-elles le nom de cet ingénieur des travaux publics entré dans l’Administration comme simple commis ? Parce qu’elle lui doit d’avoir contribué à la mettre à l’abri des assauts de la mer. Fernand Crouton a aussi participé à la construction des tourelles de l’Iroise, des phares de Kéréon, de la Jument et de nombre d’autres établissements érigés durant la première moitié du XXe siècle.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite