L’archéologie navale en France – Entretien avec Jean Boudriot

Revue N°6

La Bretagne, vaisseau à trois ponts construit en 1766 : modèle de l'arsenal. © Musée de la la Marine
Pour le Chasse-Marée, la connaissance intime des techniques nautiques est un préalable indispensable à toute histoire maritime. En nous documentant avec précision sur la structure et le fonctionnement des navires du passé, l'archéologie navale nous aide à pénétrer le quotidien réel des hommes de mer. Quelles sont ses méthodes ? Quels types de sources convient-il d'explorer, comment organiser la recherche à l'échelon national, comment faire connaître ses résultats à un large public ? En publiant voici quelques années son étude monumentale sur le « Vaisseau de 74 canons », Jean Boudriot a hissé l'archéologie navale française du XVIIIe siècle au niveau des meilleurs travaux anglo-saxons. Il nous livre aujourd'hui quelques-unes des réponses à ces questions neuves.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée