Gros temps en juillet

Revue N°69

C'est à bord du Josiane-Renée, thonier ligneur représenté ici en pêche par mer houleuse, que Roland Mornet a effectué son premier embarquement com-me mousse, en 1959. Construite aux Sables en 1949 pour le patron armateur René Chauvet, cette unité de 15,46 m jaugeant 29,95 lx est équipée d'un moteur Baudouin de 90 ch. Dans les années cinquante, ces bateaux à moteur — portant encore parfois une voilure réduite — étaient surnommés "ma-zoutiers", par opposition aux purs voiliers de pêche alors en voie de disparition. Tableau de Clément Dubernet
Par Roland Mornet - Soudaines et violentes, les tempêtes d'été sont particulièrement redoutables ; elles peuvent, en effet, surprendre au large des équipages dont la vigilance est prise en défaut, du fait de la relative rareté du phénomène (environ une fois par décennie). Le 12 juillet 1961, le thonier vendéen "Jean-Pierre Alain", en fuite devant le temps, est capelé par un terrible coup de mer. Roland Mornet — aujourd'hui capitaine d'un des navires de l'Ifremer (cf Le Chasse-Marée n° 57) — qui était novice à bord de ce bateau, raconte cette expérience vécue, et replace ce dramatique événement de mer dans son contexte humain et technique.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée