Dans le golfe du Lion : à bord d’un chalutier sétois

Revue N°55

On remonte un chalut bien plein à bord d'une unité languedocienne qui traque l'anchois dans le golfe du Lion.
Par Serge Lucas - Sur le golfe du Lion, Sète, qui occupe la première place des ports de pêche du littoral français de la Méditerranée, abrite une importante flottille de chalutiers modernes, à bord desquels les pêcheurs languedociens exploitent méthodiquement un plateau continental assez étendu, pour y capturer l'anchois, la nouvelle espèce noble. Mais malgré de gros efforts entrepris par la majorité des professionnels pour gérer au mieux Za ressource, celle-ci est mise en péril par l'arrivée de nombreux bateaux venus d'autres pays riverains du bassin, et surtout par la mise en pratique de méthodes de pêche pour le moins contestables.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite