Cordiers du Cotentin : les Bautiers de Barfleur

Revue N°002

Carénage au fond du port vers la Bretonne. Le Nautilus (LH 485) à Charles Lefèvre est un bon exemple de ces magnifiques sloups de pêche du Cotentin qui rappellent à la fois les pilotes du Havre et les langoustiers bretons. A droite on remarque l'étrave et le brion carré d'une bisquine désarmée.
Par François Renault - Avec cet article de François Renault, le Chasse-Marée entreprend la publication d'une série de documents consacrés aux cordiers du Cotentin. Des bisquines de Barfleur à la vie sur les « classiques » Saint-Vaastais des années 70, des bautiers du début du siècle au pont-couvert Précurseur et à la Belle-Poule, cordier automatisé du Cherbourgeois Yvon David, c'est toute une tradition originale et dynamique que le Chasse-Marée se devait de faire découvrir. On se reportera pour l'évocation des techniques de pêche au prochain numéro ; l'étude des bautiers sera prochainement développée dans un important ouvrage sur les bateaux normands.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée