Christiana, le sauveteur sauvé

Revue N°279

Christiana au plus près en mer de Barents, au large de VardØ (Norvège). Bien qu'il porte le n°10 dans sa voile, le "redningsskØyta" est en fait le quatrième bateau construit d'après le plan original de Colin Archer. © Kristin Daheli

Par Nic ComptonIl y a vingt ans, le Colin Archer Christiania, cent deux ans, a coulé par 500 mètres de fond en mer du Nord. Vingt mois plus tard, il était renfloué. Une fois connues les causes – surprenantes – du naufrage, la famille Petersen a offert une seconde jeunesse à son « redningsskøyta ».

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée