Beautemps-Beaupré : la naissance de l’hydrographie moderne

Revue N°168

Page ci-contre: si le bateau visible ici semble être un scutte de Blankenberg, c'est la péniche à voiles et avirons qui est généralement employée par Beautemps-Beaupré depuis 1799. Un hydrographe prend un relèvement sur bâbord, un autre, assis, prend note et la sonde est lancée à l'étrave.
Par Olivier Chapuis - De 1816 à 1843, Beautemps-Beaupré et les ingénieurs hydrographes de la Marine entreprennent de renouveler l'ensemble des cartes marines des côtes occidentales françaises, de la Belgique à l'Espagne. Grâce à l'exactitude de leurs levés et à la rigueur scientifique des méthodes employées, ils donnent ainsi une image très précise de notre littoral, si moderne qu'elle ne sera détrônée que par celle du satellite.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée