Par Christophe Guichet -Originaire des Sables-d'Olonne, Jean-David Nau s'engage comme colon volontaire et rallie les Caraïbes en 1653. Au terme de son contrat, il rejoint Haïti où il se fait boucanier, puis flibustier. Véritable terreur des Espagnols, « l'Olonnois » signe l'un des plus célèbres chapitres de l'histoire de la piraterie française. Sa réputation est à l'image de sa carrière: violente, sauvage et excessive.