Uffa Fox : le génie à l’œuvre

Revue N°249

Uffa Fox, architecture navale
Page précédente : Uffa Fox à Medina House en 1948, dessinant le Flying Fifteen. Ce voilier de 20 pieds est l’un des premiers quillards capables de déjauger. © archives Uffa Fox

Par Nic Compton - Après le dériveur planant, l’architecte britannique met au point la chaloupe aéroportée qui sauvera de la noyade des centaines d’aviateurs pendant la Seconde Guerre mondiale. Sachant tirer parti des nouvelles techniques de mise en œuvre du bois, il conçoit des voiliers bon marché qui se construisent à des milliers d’exemplaires et parvient à faire déjauger les quillards. Ami intime et équipier du prince Philip, il devient la coqueluche des médias, enregistre un disque de chants de marins et défraie la chronique par ses bamboches et ses divorces.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée