Sur la route du Cap Horn : le commerce interlope français en mer du Sud (1698- 1724)

Revue N°174

Par Marie Foucard - Les premiers cap-horniers français ne sont pas les grands voiliers du nitrate ! Dès la fin du XVIIe siècle, des négociants - armateurs ont expédié près de deux cents navires sur la route du cap Horn. Avec la bénédiction de Louis XIV, ils allaient vendre leurs cargaisons aux colons espagnols du Chili et du Pérou, d'où ils ramenaient de précieux lingots d'argent, à moins qu'ils ne mettent le cap sur la Chine.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée