Seagull

Revue N°75

En baie de Douarnenez, pendant les fêtes et en régate, Seagull montre son caractère fougueux. Une belle vague d'étrave et un sillage parfait sont le signe d'une carène bien dessinée. Ne peut-on pas rêver que, parmi les plaisanciers français, une minorité d'amateurs éclairés entreprenne de faire restaurer, un peu plus souvent qu'aujourd'hui, quelques-uns des plus beaux yachts classiques encore à flot ?
Par Daniel Gilles  - Qu'elle soit motivée par un coup de cœur irrésistible, ou par une volonté bien arrêtée de préserver un précieux patrimoine, la restauration d'un beau yacht classique n'est pas forcément synonyme de moyens illimités ni de luxe tapageur. Sur un bateau de taille moyenne, une telle opération reste à la portée de bien des propriétaires. Mais elle ne doit être menée qu'avec la plus grande exigence, en respectant l'esprit et l'authenticité du bateau d'origine, le talent de l'architecte et le style d'une époque. En la matière, les compromis sont toujours regrettables, et la restauration de Seagull présentée ici est un exemple à suivre. Les compagnons du chantier du Guip qui, une fois n'est pas coutume, travaillaient pour eux-mêmes, sont parvenus bien près de la perfection !

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée