Les chasseurs de rias

Revue N°275

La flottille se prépare à la découverte de la ria de Barro que domine l’église Nuestra Señora de los Dolores. De gauche à droite, on reconnaît le Galup que prépare Philippe Saint-Arroman, le Skerry Txotx, le couralin Mesclagne à côté duquel se tient Hervé Cornen, président de l’association, le Doryplume d’Henry Dulucq, le couralin Beròi à Bernard Contraires qui s’y affaire et enfin le Drôle. © Gwendal Jaffry

Par Gwendal Jaffry. En septembre dernier, une vingtaine de membres de l'association Les Escumayres-Talasta ont mené une dizaine d'embarcations à la découverte des fantastiques rias de Cantabrie et d'Asturies. Une fois de plus, les embarcations légères ont montré tout leur intérêt.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°327 Réservé aux abonnés

Nous, boat people

Par Laurent Charpentier - À partir de 1975, des centaines de milliers de vietnamiens tentent d’échapper à la dictature, à... Lire la suite