Red ar Mor, un petit sloup de famille

Revue N°121

Red ar Mor, Douarnenez, sloup, Michel Philippe
Flèche amené et grand voile à un ris, marchant fort, le petit sloup porte la toile du temps - un bon force 4 - et passe en force dans la mer formée. © Benoît Stichelbaut

Par Gwendal Jaffry - Construit en 1943 pour un pêcheur de Camaret, ce caseyeur est acquis dix ans plus tard par Bernard Philippe, un médecin de Douarnenez. Depuis lors, le “Red ar Mor” n’a jamais quitté cette famille ni cessé d’explorer sa baie. Aujourd’hui, sous la houlette de Michel Philippe, les enfants de la quatrième génération découvrent les joies de la voile traditionnelle à bord du petit sloup à corne, aussi fringant qu’au temps de leur arrière-grand-père.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°296 Réservé aux abonnés

Torre Del mar

Traduit de l’anglais par Jacques Papy  et illustré par Antoine Bugeon - La guerre d’Espagne passée, le village de Torre del... Lire la suite