Raphaël Autiero : Un constructeur de barquettes à Saint-Aygulf

Revue N°13

L'art d'être charpentier de marine et grand-père : les peintures de ses petits-enfants voisinent avec des souvenirs de bateaux disparus, dans un coin de l'atelier.
Par Hubert Poilroux - Sur la côte méditerranéenne, la plupart des charpentiers de marine portent des noms à consonnance italienne : Stefano, Trapani, Grossi, Boldini... Emigrés le plus souvent depuis le second Empire, ils ont engendré des dynasties de constructeurs, nombreuses de Nice au Vieux-Port de. Marseille, et au delà. Raphaël Autiero est l'un des héritiers de ces charpentiers. Installé à Saint-Aygulf, près de Saint-Raphaël, il continue à lancer chaque année d'élégantes barquettes merveilleusement finies. Hubert Poilroux, qui l'a rencontré dans son chantier, en a dressé un portrait plein de chaleur.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée