Les pinasses de côte en Gascogne

Revue N°285

pinasse gascogne pêche reconstruction association
L’équipage « passe » (charge) la senne à l’arrière de la pinasse René-Pierre, vraisemblablement après avoir tenté un premier coup de pêche. Ce bateau construit en 1934 à Gujan-Mestras était équipé d’un moteur Castelnau de 7 chevaux. Il a d’abord appartenu à Louis Boulbe de Vieux-Boucau puis à Jean Brocas. Ce dernier, également domicilié dans cette commune, prendra Capbreton pour port d’attache. Cette pinasse restera en activité jusque dans les années soixante. © Léo Dassé

par Philippe Urvois - Les pinasses de côte, qui pêchaient à la senne à l’aviron, ont bien failli disparaître. Il n’en restait plus qu’une en activité en 1990. Mais leur mémoire étant très ancrée dans la culture gasconne, cette tradition connaît aujourd’hui un renouveau grâce à quelques associations qui préservent ou reconstruisent ces bateaux.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée