Moliceiros, bateaux peints de la ria d’Aveiro

Revue N°318

les moliceiros
« J’ai connu les moliceiros au travail sur la lagune, mais c’est pour le plaisir de la voile que j’en ai racheté un », explique Maria Emilia Castro, qui s’est fait représenter à la proue de son bateau, le San Salvador. © Nedjma Berder

par Nedjma Berder - Dans la ria d’Aveiro, au Portugal, ces chalands servirent longtemps à récolter les plantes aquatiques composant la molice, précieux engrais pour les terres de la région. Les « moliceiros » étaient ornés de peintures colorées, faisant l’orgueil de leurs propriétaires. Dans les années 1980, le métier disparaissant, ces bateaux semblaient promis au même sort… Pourtant il se construit toujours des moliceiros aussi savamment ornementés, avec des peintures qui abordent de nouveaux thèmes contemporains, fantaisistes, souvent grivois. Nedjma Berder s’est rendu à Aveiro pour comprendre cette évolution avec Henry Kérisit, qui étudie ces bateaux depuis plus de cinquante ans.

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°318 Réservé aux abonnés

« À la ligne »

Joseph Ponthus - À la sortie de l'atelier de marée où il est employé comme intérimaire, un ouvrier « à la ligne »... Lire la suite