Marins de car-ferry : de Plymouth à Santander à bord du Quiberon

Revue N°07

Janvier 1971. Le car-ferry Léopard quitte le port du Havre par tempête de noroît. Le commandant Lainé est à la passerelle. Les conditions météorologiques en Manche rendent souvent difficile la manœuvre de ces navires.
Sans s'accorder jamais plus de trois heures d'escale, le car-ferry Quiberon sillonne tout au long de l'année la Manche et le Golfe de Gascogne. Dernier-né de la compagnie roscovite B.A.I., il illustre la rapide ascension d'un armement né des rêves d'une profession pourtant peu maritime : les producteurs de légumes du Léon. Le Normandie nous avait été conté par un officier de la machine. Aujourd'hui c'est de la passerelle que le commandant Lainé nous présente son navire.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée