Revue N°201

Chasse-Marée

Sommaire de la revue parue le 30 novembre 2007 :

  • L’ARMEMENT MALOUIN ETOILE MARINE CROISIERES

    Fondée en 1991 par Bob Escoffier, cette entreprise de charter exploite commercialement une douzaine de navires, dont plusieurs voiliers traditionnels, comme le Baltic trader Etoile de France, sa dernière acquisition.

 

  • L’EPAVE DE TREZ-MALOUEN EN BAIE DE DOUARNENEZ

    En baie de Douarnenez, des archéologues amateurs ont étudié l’épave d’un caboteur du XVI° siècle partiellement exhumée par l’érosion de l’estran. Son mode de construction hybride paraît correspondre à l’époque-charnière du bordage à clin et du franc-bord.

 

  • L’HISTOIRE DES PONTS A TRANSBORDEUR DE FRANCE ET D’EUROPE

    En 1888, l’ingénieur Arnodin invente un pont métallique à nacelle suspendue qui permet aux piétons, cyclistes et véhicules hippomobiles de traverser un plan d’eau sans perturber le trafic maritime. En France, cinq transbordeurs seront mis en service, à Rouen, Rochefort, Nantes, Marseille et Brest, qui marqueront fortement l’identité de ces ports.

 

  • LE JACQUES-LOUISE, CHALUTIER-MUSEE A CHERBOURG

    Sans rien avoir d’exceptionnel, le Jacques-Louise est très représentatif des chalutiers classiques en bois de la fin des années cinquante dont le souvenir s’estompe. Et c’est à ce titre qu’une association cherbourgeoise l’a transformé en un petit musée à flot.

 

  • ESSAIS : LE PABOUK LOVE ET L’EHIBEN 18

    Comme les modèles antérieurs d’Antoine Carmichaël, le Pabouk Love est un petit cat-boat à ballast, mais celui-ci est habitable. L’Ebihen 18, dessiné par François Vivier, possède lui aussi un ballast ; conçu pour la construction amateur, il emprunte sa silhouette à celle des petits sloups de pêche de Bretagne Nord.

N°201 30 novembre 2007