Revue N°171

Chasse-Marée

Sommaire de la revue parue en août 2004 :

  • DES BATEAUX DU MONDE ENTIER A BREST ET DOUARNENEZ
    Dix jours de fêtes en Iroise. Un bouillon de cultures où bateaux et marins de tous horizons ont pu communiquer, malgré le crachin, une certaine perte d’identité maritime, et l’omniprésence des marchands du temple.

 

  • L’AURORE, COCHERE DU LAC LEMAN
    Ce caboteur à voiles latines, qui se distingue des barque du Léman par un fond plat dénué de quille et une cale ouverte avait disparu. Le village frontalier de Saint-Gingolph en a construit une réplique qui était présente aux fêtes de Brest.

 

  • LA COQUE DE BRÊME, NAVIRE DE CHARGE DU MEDIEVAL
    Mise à jour à Brême en 1962, la première épave de cogue va faire l’objet d’un long processus en vue de sa conservation et de sa présentation dans un musée. D’autres vestiges seront ensuite retrouvés, qui permettront de mieux connaître le type, dont une réplique participait aux fêtes de Brest et Douarnenez.

 

  • LES PETIS SLOUPS DU LEON
    Autour de Plouguerneau, dans le Nord Finistère, nombre de petits sloups goémoniers ont été restaurés dans le sillage de Karreg Hir, le bateau de l’écomusée. Cette flottille a rejoint le rassemblement de Brest en empruntant les passages à terre et en recourant aux techniques de navigation des anciens pratiques locaux.

 

  • VISITE GUIDEE DU PAQUEBOT QUEEN MARY 2
    Le dernier et le plus beau fleuron de la Cunard fait aussi l’orgueil des Chantiers de l’Atlantique. Impossible d’évoquer la conception de ce navire, dont la silhouette renoue avec la grande tradition des anciens liners, sans recourir aux superlatifs.
N°171 2 août 2004