Revue N°132

Chasse-Marée

Sommaire de la revue parue le 10 mars 2000 :

  • PAQUEBOTS “ MADE IN FRANCE” ET CROISIERES DE QUALITE
    Parce qu’ils voulaient croire en notre marine marchande, deux jeunes officiers ont créé leur propre armement et fait mettre en chantier deux petits paquebots, dont le premier à voiles, affectés à des croisières culturelles. Pierre-Henri Marin retrace l’aventure de cette compagnie, tandis que Rémy Marion nous raconte la croisière qu’il a animée dans le grand Nord canadien.

 

  • LES HOUARIS MARSEILLAIS (1860-1890)
    Cousin du plat-à-barbe américain et du clipper de Seine, ce yacht de régate, encore appelé “ancien bateau marseillais”,se caractérise par une grande largeur, des fonds plats, une quille fine, profonde et non lestée – sorte de dérive fixe – et un gréement houari hypertrophié. Un voilier extrême, témoin des débuts du yachting et d’un certain particularisme méridional.

 

  • LE MUTIN, DUNDEE-ECOLE DE LA MARINE NATIONALE
    La carrière du Mutin, construit aux Sables-d’Olonne en 1927 comme un navire-école, mais à l’image des dundées thoniers du temps, et aujourd’hui attaché à l’Ecole navale. Particulièrement bien adapté à la navigation côtière, ce modeste voilier traditionnel a formé des générations de pilotes, en dehors de la période de guerre, où il a servi dans le camp des Alliés.

 

  • PÊCHEUSES DE PALOURDES EN PETITE MER DE GÂVRES
    Les riverains de cette lagune proche de Port-Louis en ont toujours exploité les ressources, à commencer par la palourde, qui a longtemps constitué pour les familles un précieux complément de revenus. Jadis perturbée par l’installation de parcs d’élevage conchylicole, cette cueillette dévolue aux femmes est désormais menacée par la pression estivale et par la pollution.
N°132 10 mars 2000