Les sonates portuaires d’Albert Marquet

Revue N°210

Par Marie-Haude Arzur - Le peintre Albert Marquet a beaucoup voyagé, du Nord au Sud de l'Europe et en Afrique maghrébine, pour assouvir sa passion des ambiances portuaires. Une maladie d'enfance contractée à la fin du XIXe siècle sur les quais de Bordeaux, sa ville natale, et dont il ne guérit jamais.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée