Les pêcheurs du lac de Grand-Lieu

Revue N°21

Par André Linard, Le lac de Grand-Lieu est le plus grand lac de France. Il est aussi le plus secret et sans doute le plus menacé, car un lent comblement naturel met en jeu son existence même. Cet espace d'une extraordinaire richesse écologique joue un rôle de conservatoire essentiel pour la flore et de nombreuses espèces animales. Il permet aussi aux pêcheurs du lac d'exercer leur métier. Travaillant à l'écart des routes touristiques, comme préservée des secousses du monde industriel tout proche la grande agglomération nantaise n'est qu'à quelques kilomètres leur communauté a gardé un mode de vie étroitement lié aux rythmes profonds du lac. Certaines de leurs techniques les voiles, notamment s'enracinent dans notre passé le plus lointain; mais le destin de ces hommes est bien l'enjeu d'un débat moderne. Grand-Lieu fait partie de ces sites rares, anachroniques et vulnérables sur lesquels nous devons veiller jalousement. Ici, le sentiment du patrimoine est d'abord écologique et humain : pour notre intérêt collectif; il est plus important de conserver ce lac et de permettre aux pêcheurs d'y gagner leur vie que de créer quelques arpents de prairies supplémentaires, dussent les bilans comptables prétendre le contraire.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée