Les océanographes pionniers de l’Orstom : quand les chercheurs se font marins

Revue N°148

Lors d'une campagne effectuée en 1988 au large des côtes d'Afrique par le navire océanographique de l'oRsTom André IViety, les marins recrutés loca-lement et les scientifiques procèdent, après la remontée du chalut, au tri répertorié des différentes espèces de poissons pêchés.

Par Bertrand Campillo et Jean-René Donguy* - Fondés dans les principales colonies françaises, de nombreux centres de recherche ont exercé leurs activités avant et après l'Indépendance, au sein de l'Office de la recherche scientifique et technique outre-mer (ORSTOM). Dans les années 1950, les scientifiques ont compris l'intérêt de mieux connaître les régions côtières et leurs potentiels économiques. Aussi a-t-on créé des sections d'océanographie avec de jeunes chercheurs qui devaient tout improviser et surtout acquérir les moyens de travailler en mer. L'émergence de l'océanographie à l'ORSTOM a ainsi précédé d'une dizaine d'années le développement de cette science en France.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée