Les frères Herreshoff 2

Revue N°260

Accompagné de son fils et d’un contremaître, Nathanael Herreshoff (à gauche) commente une régate. Si l’architecte travaille chaque jour de la semaine sur ses plans et au chantier, le dimanche est réservé aux courses de voiliers et à la famille. © Mariner's Museum Newport News

Par Jean-Yves Poirier - Nathanael Herreshoff est non seulement talentueux, mais aussi très ingénieux. Si la technique de conception à l’aide d’une demi-coque est très répandue, l’utilisation de machines de son invention pour en relever les formes est novatrice. Et que dire de ses bancs d’essai pour tester la résistance des pièces d’accastillage qu’il conçoit ? Le sorcier de Bristol n’a pas usurpé son surnom.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite