Les bateaux de roseau

Revue N°260

Par Jean-Louis Tallec - Vieux comme le monde, utilisé jadis sur de nombreux plans d’eau, le bateau en roseau subsiste encore dans certains pays. Au Pérou, on trouve le caballito de totora et, en Bolivie, sur le lac Titicaca, le balsa de totora, dit yampu en indien aymara. Paolino Esteban, célèbre constructeur de yampus, révèle son savoir-faire ancestral.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée