Lépante ou l’apogée des galères

Revue N°233

La Bataille de Lépante, tapisserie de Bruxelles. Sur ce détail extrait du panneau consacré au départ de Messine, on distingue le navire du Génois Giovanni Andrea Doria, avec sa lanterne en forme de globe et son oriflamme verte (en bas à gauche), ainsi que plusieurs galéasses (à droite) reconnaissables à leur château arrière très élevé. © Jacopo Brancati

par Jacques Brancau - Le 7 octobre 1571, en vue des côtes grecques, des centaines de galères de guerre se font face. Les chrétiens, réunis au sein de la Sainte Ligue, se préparent à affronter les soldats et marins turcs et barbaresques. L’enjeu est à la hauteur des forces engagées puisqu’il s’agit de garder le contrôle de la Méditerranée…

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée