Le retour des bisquines

Revue N°90

Par Gilles Millot - Bateaux de pêche les plus spectaculaires des côtes de France, les bisquines ont disparu dans les années 1930 après avoir atteint leur plus haut degré de perfection. Bien que le souvenir de ces splendides outils de travail soit resté très vivant à Cancale et Granville, dont les équipages s'affrontaient jadis en d'homériques régates, rien ne laissait présager leur retour. C'était sans compter avec le formidable élan populaire qu'a suscité le renouveau de la culture et du patrimoine maritimes. Grâce à une poignée d'érudits et de passionnés, qui ont su communiquer leur foi à toute une population, deux bisquines sillonnent aujourd'hui les eaux de la baie du Mont-Saint-Michel. Manœuvrés avec talent et parfaitement gérés, ces deux voiliers comptent parmi les plus belles unités traditionnelles naviguant aujourd'hui en Europe.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée