Par Jean-Pierre Le Gal la Salle et Roland Blouin - L'image actuelle de ce port coquillier de la baie de Saint-Brieuc, niché au creux d'une plage frangée de villas, ferait presque oublier qu'Erquy fut longtemps un centre de cabotage. Jean-Pierre Le Gal la Salle nous dit ici l'histoire de.Ce havre qui exportait le blé, les pommes de terre et, durant tout le siècle dernier, les pavés de grès rose extraits des carrières environnantes. Roland Blouin nous raconte ensuite la "Sainte-Jeanne", l'un des derniers sloups borneurs d'Erquy, avec les mots de son ancien mousse. Décidément, ce port-là n'a pas la mémoire courte. Il vient même de construire une réplicpie de cette magnifique unité, qui sera lancée le 21 août prochain au cours d'une grande fête maritime.