La barraca du Roussillon : un habitat de pêcheurs et un mode de vie traditionnel

Revue N°21

Dans une ambiance lagunaire, à deux pas de l'eau et des barques, cette belle barraca de plan rectangulaire est l'exemple même d'une parfaite intégration au site. Au-delà de cette intimité avec le milieu, elle offre un confort bien adapté au climat, au seul prix de quelques jours de travail et de collecte de matériaux.
Par Alain Boissier - Isolées ou regroupées en hameaux, en bordure de côte ou autour des étangs, les cabanes de roseaux ont longtemps constitué l'habitat professionnel d'une partie des pêcheurs du golfe du Lion. L'«aménagement» littoral du Roussillon a détruit presque totalement ces constructions fragiles. Parfaitement intégrées à l'environnement particulier des étangs littoraux, où leurs matériaux constitutifs étaient puisés, ces cabanes portaient la marque originale d'une société très ancienne, avec sa symbolique, sa chaleur humaine, ses techniques et son organisation du travail. Cette étude d'un habitat typiquement méditerranéen complète celle des abris et cabanes de pêcheurs de la mer du Nord à l'Atlantique (Chasse-Marée numéro 13)

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée