Halage mécanique

Revue N°281

Halage mécanique fluvial traction
Vers 1960, un tracteur électrique ralentit sa marche pour franchir une portion de berge de la Deûle que l’on est en train de renforcer. La remorque de la péniche qu’il tracte se détend. © Service de la navigation, Lille

par Bernard Le Sueur

L’idée de remplacer la traction humaine ou animale des bateaux par un système mécanique s’est imposée au XIXe siècle sur les rivières et les canaux. Mais après avoir connu son âge d’or dans l’entre-deux-guerres, le halage mécanique disparaîtra avec l’avènement des « automoteurs ».

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite