En ferry dans la canaux de Pantagonie

Revue N°264

La navigation sur les canaux de Patagonie reste dangereuse en raison du vent, de la force des courants et de l’étroitesse de certains passages. Les ferries ne franchissent les goulets les plus périlleux que de jour, en suivant si possible la trace des précédents trajets. © Navimag

Par Sandrine Pierrefeu - Au Sud de l’Amérique, il est une région de montagnes, de fjords, d’îles et de volcans que les routes n’ont pas encore atteinte : la Patagonie. Un réseau de ferries relie au reste du monde les habitants des fermes, villages et postes de guet disséminés dans ce dédale de canaux long de près de deux mille kilomètres.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie et d'encadrés supplémentaires.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée