Captive des pirates chinois

Revue N°252

barque chinoise encre de chine
© Christophe Novel

De Fanny Loviot, illustré par Christophe Novel - Le 30 mai 1852, une Parisienne embarque au Havre à destination d’une Californie alors enfiévrée par la ruée vers l’or. Faute d’avoir trouvé fortune à San Francisco, elle se rend à Hong Kong et c’est au retour de cette escapade que son navire est capturé par des pirates. Retenue prisonnière avec un négociant chinois sur la jonque de ses agresseurs, elle recouvre la liberté grâce à l’intervention d’un vapeur anglais.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonner à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée