Caen-Ouistreham : un port de commerce à taille humaine

Revue N°187

Pilote à bord, le cargo African Sun s'apprête à pénétrer dans le sas de l'écluse de Ouistreham, large de 28,40 m. Là commence le canal qui le mènera à Caen.
Par Karine Le Petit - Entre 2003 et 2004, l'auteur a mené une enquête ethnologique auprès des différents acteurs du port de Caen-Ouistreham, un port normand d'intérêt national resté à taille humaine. Grâce à la qualité des contacts qu'elle a pu nouer avec les représentants des différents métiers, elle est parvenue à élucider la mystérieuse alchimie humaine et technique qui permet à cette complexe structure de fonctionner sans à-coup.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée