Cabotage : de Lorient à Belle-Ile sur le Charles A

Revue N°4

Par Jacques Guillet - Charles A, ici au quai de Port-Tudy à l'occasion d'un voyage sur Groix, fait partie de la petite flotte de caboteurs qui dessert les îles de nos côtes. Le chemin de fer d'abord, le « poids lourd » ensuite, n'ont pu concurrencer cette activité comme ce fut le cas pour les autres trafics de cabotage. C'est le quotidien des marins, permettant aux 5 000 habitants de Belle-Ile de vivre comme leurs voisins de la grande terre, qui nous est conté ici.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée