André Aversa, un charpentier devenu modéliste

Revue N°298

Modélisme bateau, Maquette de bateau, André Aversa Sète, chantier Aversa, Musée de la mer Sète
Présentation officielle de la maquette lors d’Escale à Sète, en mars 2018. André Aversa avait estimé qu’il lui faudrait sept ans pour la construire, mais le chantier a été terminé en quatre ans, au prix d’un travail acharné. © Mélanie Joubert 
par Pierre Nocca - Après avoir vendu son chantier naval à Sète, André Aversa constate que son métier de charpentier est en train de disparaître. Pour en garder la trace, il va réaliser quatorze modèles de bateaux de travail avant de se lancer, pour le plaisir, dans la construction de la goélette America. L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite