Peintres et dessinateurs de marine havrais

Revue N°23

Réalisée en 1894, cette splendide aquarelle de Grandin représente le trois-mâts barque en acier Jeanne-d'Arc construit en 1891 à Saint-Nazaire pour l'armement Prentout-Leblond de Rouen. Le navire sera coulé en 1916.
Par Jean-Pierre Robichon - Du naïf au non-figuratif les peintures contemporaines évoquant la mer recouvrent la quasi totalité des modes picturaux et des différents courants artistiques. Il n'en a pas toujours été ainsi. La spécificité reconnue du genre a longtemps permis la distinction entre marinistes et 'peintres de marine. Les premiers cherchent à représenter une vision poétique de la mer; leur manière ne se distingue guère de celle des autres artistes du temps. Les autres, relativement indifférents à ces mouvements, s'attachent avant tout à montrer les navires et les gens de mer tels qu'ils sont. A travers l'exemple des portraitistes de navires havrais, Jean-Pierre Robichon lance un plaidoyer enthousiaste pour ces œuvres souvent mésestimées qui n'ont jamais cessé de parler au cœur des marins.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée