par Jacques Guillet et Jean-Pierre Cébron - Jusqu'à la veille de la Deuxième Guerre mondiale, une vie intense et un peu mystérieuse a régné sur les voies- d'eau intérieures de l'Ouest. Qui étaient donc ces mariniers venus d'ailleurs, emmenant femme et enfants pour des navigations sans fin, et souvent assimilés aux bohémiens par les riverains sédentaires Après (noir présenté dans de précédents numéros du Chasse-Marée l'histoire de leur métier et de leurs bateaux, c'est à une évocation chaleureuse de ces "hommes et femmes, de 4'eau— que se livre aujourd'hui Jacques Guillet, au terme de son immense enquête. Son ouvrage sur la Batellerie bretonne, qui se situe dans la lignée d'Ar Vag et de Bateaux des fleuves de France, paraît très bientôt aux Editions de l'Estran.