Naufrage du Salve-Maria, le mousse raconte

Revue N°220

peinture de bateau Saint Malo
le trois-mâts Salve-Maria, à couple de Ben-Hur "perdu en 1939 après avoir abordé un iceberg", selon Francis J. Lefebvre -, peint à Saint-Malo par le capitaine terre-neuvier Aristide Ollivier (CM 116). © Thierry Jeantot
par Francis J. Lefebvre - Enfant de cultivateurs de La Bouillie, sur les Côtes-d'Armor, Francis J. Lefebvre quatre-vingt-neuf ans, a couché sur le papier, il y a quelques année, le récit de sa première campagne à Terre-Neuve et au Groenland. Le voici.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Nous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d’abonnement. S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°319 Réservé aux abonnés

BLUFF par David Fauquemberg

Quand il atteint Bluff Harbour, tout au Sud de la Nouvelle-Zélande et face à l’Antarctique, « le Français » – le lecteur... Lire la suite