Marion Dufresne, passeur des îles australes

Revue N°302

Navire Marion-Dufresne
Le Marion Dufresne II met un mois pour assurer la desserte des îles Australes depuis La Réunion, dans des conditions de navigation souvent difficiles comme ici, par force 10-11, dans les Quarantièmes rugissants. © Benoît Stichelbaut

par Anne Kiesel - Quatre fois par an, le Marion Dufresne II – « Marion », pour les intimes – quitte le climat tropical de La Réunion pour les bourrasques de grêle des îles Crozet et les mythiques Kerguelen. Tout passe par ce navire polyvalent, à la fois pétrolier, cargo, ferry, laboratoire et lieu de vie…

L’article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d’une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée