Marin Marie, peintre de Marine

Revue N°30

Cette puissante évocation du Pourquoi Pas ?, se dégageant de la côte à l'aide de ses voiles et de sa machine, a été l'affiche du Salon de la Marine en 1968.
Par J.-P. Robichon - La peinture de marine est devenue un genre si ouvert, que le fait de montrer la mer ou bien un bateau semble justifier tous les modes d'expressions. Il n'en a pas été toujours ainsi. "Le Chasse-Marée" a constamment soutenu que la mer, les marins et leurs bateaux exigent un minimum de fidélité, de respect, de connaissance de leur milieu particulier. Marin Marie, qui nous a quittés le 11 juin dernier, alors que l'on mettait cet article en pages, est un représentant de la grande tradition du peintre-marin. Il a navigué très jeune, a fréquenté toute sa vie les marins. Il a connu et pratiqué les quatre marines : de guerre, de commerce, de pêche et de plaisance. Il a vécu la fin de la voile d la pêche et au commerce et a continué d illustrer la marine moderne. De même que certains compositeurs font appel d des mélodies populaires pour construire leurs symphonies, Marin Marie est constamment retourné à ses sources, la mer et les marins, pour bâtir une œuvre qui restera toujours une référence. Jean-Pierre Robichon, qui l'a bien connu, lui rend ici un chaleureux hommage.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée