Revue N°207

Chasse-Marée

Sommaire de la revue parue le 1 août 2008 :

  • LA TRANSAT CLASSIQUE
  • UN PHARE S’ECROULE EN MER

 

  • LE FALMOUTH 18′, 5,50 METRES DE DEMESURE

    Lancée en 1898, cette série à restrictions n’a compté qu’une dizaine de bateaux. Mais ces sloups aussi surtoilés que surlestés sont tellement fascinants que trois d’entre eux naviguent toujours, tandis que de nouvelles unités ont été construites en polyester.

 

  • A BORD DE L’IRIS, GARDE-PÊCHE DES AFF’ MAR’

    A l’heure où s’envole le prix du gazole, c’est un métier bien ingrat que d’aller vérifier le respect des règles à bord des bateaux de pêche. Mais voilà le prix à payer pour que la ressource soit protégée, le gâteau halieutique équitablement partagé et la sécurité des marins assurée.

 

  • LES AZULEJOS AU PORTUGAL

    Si l’on y regarde de plus près, c’est tout un pan de l’histoire du Portugal que nous révèlent les azuleros. A mi-chemin entre l’artisanat et l’art, les carreaux de faïence émaillée reflètent superbement la vie et la lumière.

 

  • 1725 : LES INFORTUNES DE LA MARIANNE EN NOUVELLE-FRANCE

    Le voyage calamiteux d’André Corneille, patron d’une corvette de Saint-Malo, parti en 1725 trafiquer entre Gaspésie et Antilles, puis revenu trois ans plus tard, après moult échouements, voies d’eau, mutineries, désertions, banqueroutes et autres coups tordus.

 

  • LES KITS DE CANOTS D’EMMANUEL CONRATH

    Rattrapé par le virus du bateau contracté dès l’enfance à l’île de Bréhat, ce quinquagénaire rompt avec sa carrière d’informaticien pour construire et commercialiser – en kit – d’élégants canots en contre-plaqué époxy.

 

  • EXPOSITION BOAT PEOPLE AU PORT-MUSEE DE DOUARNENEZ

    Autour d’un sampan ramené du Viêtnam en 1981 par les “French Doctors”, le Port-musée de Douarnenez a reconstitué la tragédie des boat people, notamment en collectant les documents et témoignages des marins qui ont participé à leur sauvetage.

N°207 1 aout 2008