Revue N°182

Chasse-Marée

Sommaire de la revue parue en octobre 2005 :

  • Le grand Nord à bord de l’express côtier
    Onze jours de cabotage entre Bergen et Kirkenes, aux confins de la Russie, en passant les îles Lofoten et Vesterålen. Récit d’une croisière de rêve et plongée dans l’histoire épique d’une ligne maritime commerciale aussi périlleuse qu’indispensable à l’économie d’une Norvège à la géographie déchiquetée.

 

  • Vasa, le vaisseau suédois mort-né
    Le 20 août 1628, alourdi par un peuple de statues et un arsenal pléthorique, le navire amiral de Gustave II Adolphe chavire à Stockholm au départ de son voyage inaugural. Trois siècles plus tard, l’épave, miraculeusement préservée, est mise au jour. Elle fait désormais l’objet d’un extraordinaire musée archéologique qui reçoit des visiteurs du monde entier.

 

  • Lasses, pinasses et couralins des pertuis charentais
    Ces modestes embarcations à fond plat, conçues pour naviguer dans les petits fonds et se poser sur la vase du bassin de Seudre, servaient au travail ostréicole, à la petite pêche et au transport. Elles connaissent aujourd’hui un vrai renouveau.

 

  • Le renflouement du Ciotaden
    Près de trois ans après son naufrage par 65 mètres de fond au large de La Ciotat, la barquette de course de l’association Carènes a été renflouée grâce au concours de plusieurs sociétés privées spécialisées dans les travaux sous-marins.

 

  • Stéphane Ruais, peintre matelot
    Descendant d’une famille établie sur les dunes de Kerema, ce peintre officiel de la Marine, qui est aussi un marin, n’a pas son pareil pour faire chanter les lumières et les couleurs, notamment celles de la côte léonarde qu’il écume à bord de ses bateaux traditionnels.
N°182 2 octobre 2005