Les moulins-bateaux : des bateliers immobiles sur les fleuves d’Europe

Revue N°11

Au début du XX' siècle, les derniers moulins-bateaux vont partout disparaître. Ici, sur le haut Danube, à Fraudenau près de Vienne, un moulin à deux coques est amarré par des chaînes à la berge. Dans une grande variété de constructions, il représente l'un des types les plus répandus en Europe. Au milieu du fleuve, un train de péniches passe en remorque d'un vapeur, illustrant bien les rapports difficiles et les dangers de ce voisinage forcé entre batellerie et meunerie.
Par Alain Peyronel - A l'heure où l'on parle beaucoup d'usines flottantes gigantesques, l'article d'Alain Peyronel vient nous rappeler que l'idée n'est pas neuve. Très tôt, les gens de l'eau, vivant au rythme du fleuve, ont su utiliser sa force naturelle. L'ingéniosité et la connaissance intime d'un milieu ont forgé un outil original, adapté à son environnement : le moulin-bateau. Alain Peyronel nous conte l'histoire de ces artisans libres qui répondaient au défi du fleuve en épousant ses mouvements et ses caprices.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée