Les Fabre Armateurs de Marseille ( Première partie , 1522-1918 )

Revue N°138

Le Pilote, aquarelle de Mathieu-Antoine Roux (1799-1872). Construit à Saint-Tropez en 1839 pour l'armement Augustin Fabre et Fils, ce trois-mâts barque de 271 tonneaux sera commandé successivement par les capitaines Clavelly, Victor Fabre (neveu d'Augustin-Félix) et Lacoustène. Après dix-huit voyages — Inde, Mozambique, île Maurice, Mexique —, il sera condamné pour innavigabilité à Rio de Janeiro, en 1859.
Par Hugues Buchard et Gérard Le Roux - L'histoire de la marine de commerce provençale et celle de Marseille ont en partie été forgées par quelques grandes lignées d'armateurs La dynastie des Fabre est à ce titre exemplaire Armant au cabotage sur les côtes de Provence le XVe siècle, cette famille commercera deux cents ans plus tard avec le Levant, les Antilles et l'Afrique Augustin-Félix Fabre fonde sa maison d'armement à Marseille au début de la Restauration, l'apogée de cette entreprise se situant au milieu du XXe siècle à la grande époque des Chargeurs réunis, alors premier transporteur français privé. Cette période contemporaine fera l'objet d'un second article.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée