Les derniers voiliers Islandais à Gravelines 1916-1935

Revue N°202

Le Lieutenant Boyau, du nom d'un as de l'aviation de la Première Guerre mondiale, construit à Binic en 1924, tranche par sa taille et son gréement de trois-mâts goélette. Apparu en 1934 à Gravelines dans la flottille de la Société d'armement, il fait côte en 1935 à Islande et perd cinq hommes.
Par Alain Deflesselles -Il est généralement admis que la pêche à Islande sur les voiliers s'est éteinte au lendemain de la Grande Guerre. A Gravelines, pourtant, un effort collectif des armateurs, des chantiers et des marins permet de mettre au point un nouveau type de voilier de grande pêche, le grand dundée mixte. Plus sûrs, plus pêchants grâce à la motorisation, certains de ces navires travailleront jusqu'à la veille de la Seconde Guerre mondiale, alors que leurs techniques de pêche sont depuis longtemps dépassées.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée