Le whitehall

Revue N°76

En 1870, quelques petits whitehalls de service, embarcations légères dont l'une au moins est à clins, sont regroupés au fond d'une darse. On imagine as-sez les différentes fonctions — jusqu'aux plus suspectes — que ces embarcations à tout faire étaient amenées à remplir dans les grands ports américains comme San Francisco, Boston ou New York.
Par Peter H. Spectre - Probablement né à New York dans les années 1820, le whitehall va bientôt devenir l'archétype du canot de service, au point de s'imposer, de Boston à San Francisco, dans tous les grands ports américains. Peu à peu, la silhouette de cette embarcation portuaire finira même par influencer l'ensemble des bateaux d'aviron y compris la flottille de plaisance. Tant de chantiers en ont construit, dans des tailles et pour des usages si différents, que le type — qui s'est éteint avec la motorisation — était relativement diversifié. Pourtant, du plus rustique canot de lamaneur au plus gracieux bateau de promenade, les vrais whitehalls se reconnaissaient au premier coup d’œil. Sans doute est-ce ce charme singulier qui plus tard a séduit les amateurs du "revival", car ceux-ci ont fait du whitehall leur canot voile-aviron favori.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée