Le naufrage du Germany

Revue N°258

Le naufrage du Germany a inspiré le lyrisme des journalistes et illustrateurs, comme en témoigne cette gravure publiée en 1873 dans Le Monde illustré. © coll. Pierre-Emmanuel Augé

Par Pierre-Emmanuel Augé - Le 21 décembre 1872, à la tombée de la nuit, le vapeur Germany s’échoue à proximité de la pointe de la Coubre. C’est seulement le lendemain, à l’aube, que le guetteur en chef du sémaphore voisin découvre l’accident. Des cent vingt-sept personnes embarquées, seules cent pourront être sauvées. L’embouchure de la Gironde vient de connaître l’une de ses plus grandes catastrophes humaines.

L'article publié dans la revue Le Chasse-Marée bénéficie d'une iconographie enrichie.

Cet article est réservé aux abonnés.

Vous êtes abonné(e) ?Connectez vous pour lire nos articles et accéder à vos avantages. Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?Créez un compte pour vous abonnez à nos revues et lire nos articles S'inscrire

Les derniers articles

Chasse-Marée

N°298 Réservé aux abonnés

Portfolio : Rêve de voiles

Par Gilles Martin-Raget - Après avoir navigué sur les grands monocoques de course et de croisière – il a notamment participé en... Lire la suite
N°298 Réservé aux abonnés

Journal d’un timonier

par NIKOS KAVVADIAS - Traduit du grec par Françoise Bienfait - Illustré par Gildas Flahault - Nikos Kavvadias embarqua à l’âge de dix-huit... Lire la suite