Le grand flot : quand la rivière se met en marche

Revue N°07

Par un matin de mars, le grand flot des bûches perdues arrive au pertuis de Clamecy. La capitale du flottage reçoit cette véritable manne qui couvre l'Yonne sur une épaisseur d'un à deux mètres.
Par Daniel Hénard - Les Français ne connaissent pas toujours l'histoire de leur vie quotidienne. Combien de Parisiens savent que pendant des siècles, leur ville a dépendu, pour son chauffage et son industrie, du travail des flotteurs du Morvan ? Avec le récit de la vie de Juste Bourdon, « compagnon de rivière », c'est toute cette geste aventureuse des hommes du bois et de l'eau que Daniel Hénard a su faire revivre : de la coupe des bûches d la conduite des grands trains vers Paris, du travail sur les chantiers aux luttes sociales de 1848, l'auteur nous emporte au rythme du Grand Flot : un témoignage passionnant qu'éclairent les remarquables documents rassemblés par le musée de Clamecy.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée