La restauration de Tuiga

Revue N°78

Par Tom Cunliffe - Les promeneurs déambulant le long du quai à la marina de Port Hamble au printemps 1993 ont été les témoins d'un spectacle assez extraordinaire. Dans les bassins intérieurs, un yacht très singulier se distinguait de la flottille habituelle des bateaux de plaisance : long, bas, effilé, il avait des proportions parfaites et une allure inhabituellement racée pour un voilier de cette taille : devant un tel spectacle, les badauds ne pouvaient que rester bouche bée. Tous, depuis le vieil homme chargé de mémoire, jusqu'au jeune garçon en culotte courte, en passant par le plaisancier dont le voilier de série était mouillé à proximité, étaient muets d'admiration devant ce fantôme d'un autre temps. Dans cette marina moderne, l'impact du merveilleux équilibre des formes de Tuiga était tout simplement renversant.

Vous êtes abonné(e) ?

Nous vous en remercions et vous invitons à vous connecter pour lire nos articles et accéder à vos avantages.

Se connecter

Vous n'êtes pas abonné(e) ?

Soutenez le journalisme au long cours et choisissez votre formule d'abonnement.

S'abonner

Abonnez-vous
Abonnement 1 an

6 numéros

à partir de 69,90 €

S'abonner
Abonnement 2 ans

12 numéros

à partir de 129,90 €

S'abonner
Abonnement Numérique

6 numéros

49,90 €

S'abonner

Abonnez-vous et obtenez dès maintenant -5% sur la boutique en ligne, des cadeaux et bien plus encore !

Les derniers articles

Chasse-Marée